exposition à la Maison du Vélo de Toulouse

Publié le par Florent Bailly

Je vous donne rendez-vous le jeudi 16 février à 19h à la maison du vélo de Toulouse, pour une soirée d’échanges au cour de laquelle je vous parlerai des liens qui se tissent au coeur de mon travail entre le voyage à vélo et la création artistique.

image005.jpg

 Notes de voyages : Ecosse – Normandie, Florent Bailly 2005-2012

 « Le vélo est un instrument, dans le prolongement de mon corps, pour voir le paysage.
J’ai besoin de le 'vivre', physiquement, dehors, par tous les temps, m'écartant des lieux où la présence humaine est importante.
 
Mes récents travaux impliquent le vélo comme matériau et ingrédient de mes paysages.
J’ai ainsi réalisé des tableaux avec mes pneus de vélo usés.
Par l’usage, la gomme des pneus se disperse sur les routes, j’utilise le reste pour former des vues de paysages.
Un des consommables du vélo est ici “recyclé” en création artistique.
 
De retour de voyage, les anecdotes à raconter sont nombreuses, de plus en plus illustrées par la photographie numérique.
Tout peut être photographié mais que garder?

De ma première échappée cycliste en Ecosse en 2005, je n'ai finalement garder que les étendues d’eaux, fil rouge de ce voyage.
Des panneaux de bois découpés suivant ces formes sont devenus mes supports pour peindre.
 
Récemment, les journaux sportifs sont devenus mes feuilles à dessins.
Les titres et intitulés me remémorent des souvenirs de voyages, avec lesquels je compose, déchirant et masquant une partie du contenu avec de la peinture blanche.
Cette zone ou fenêtre est le support de mes dessins de paysages,  créant des échappées d’un autre rythme, aux croisements d’images populaires et personnelles. »

Publié dans ArtsPlastiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article