centenaire Eugène Christophe

Publié le par Florent Bailly

  "Sur le Tour de France 1913, dans la descente du Tourmalet, Eugène Christophe brisa sa fourche. A l’époque, toute assistance en course était interdite. Il effectua alors une marche d'une dizaine de kilomètres pour rejoindre la forge de Joseph Bayle, à Sainte-Marie-de-Campan. Il procéda lui-même à la réparation.

L’incident lui valut 4 h de retard sur les premiers et il vit s’envoler tout espoir de remporter, à 28 ans, la Grande Boucle. "

 

   Pour commémorer ce centenaire, le Conseil Général des Hautes-Pyrénées organise une série d'animations (programme complet : www.cg65.fr), au départ de Pierrefitte-Nestalas, le 8 juin à partir de 8h30, avec, entre autres :

- une reconstitution historique, en tenues et vélos d'époque.
- la Montée du Géant, montée du Tourmalet côté Barèges, rdv au sommet vers 12h.
- le vernissage de deux expositions, à 17h30, à l'espace évènement Carré Py-Hôtel, ancien Relais des Pyrénées, à Gerde/Bagnères-De-Bigorre : 

      - 1913-2013, quand l'histoire forge la légende du Tour, exposition des documents et objets originaux d'Eugène Christophe, ses cahiers, photos de sa carrière, maillots, vélos, ...

      - Dans la roue d'Eugène Christophe, exposition de Florent Bailly :

 

visutdf2013web2

 
" Au temps des forçats de la route, les cyclistes évoluaient seuls, sans assistance. C’est cette solitude que je recherche également, en voyageant, pour mémoriser et noter des impressions de paysages.  
 
  En 1913, lors de l’étape Bayonne-Luchon, Eugène Christophe cassa sa fourche dans la descente du Tourmalet et continua à marcher jusqu’à la forge de St Marie de Campan, pendant une dizaine de kilomètres.
  Des paysages pyrénéens auraient pu marquer sa mémoire. Après sa carrière de coureur, Eugène Christophe pratiqua le cyclotourisme.
  L’exposition célébrant ce centenaire réunit quelques-uns de ses documents et observations, notées au fur et à mesure. 100 ans après cette étape, je revisite et dessine certains de ces paysages pyrénéens.
   Ils sont exposés ici, parmi d’autres paysages vus à vélo, plus lointains, et une sélection d’oeuvres s’inspirant de compétitions sportives.
"

  Expositions ouvertes au public du 8 juin au 21 juillet 2013, du mercredi au dimanche, de 15h à 19h, à l'espace évènement Carré Py-Hôtel, ancien Relais des Pyrénées, à Gerde/Bagnères-De-Bigorre.

Publié dans ArtsPlastiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article